Musée virtuel du Canada
Collections au grand jour : une visite en réserve

Cygne siffleur

Retour à la fiche

Voici un Cygne siffleur. Étonnamment, il ne doit pas son nom à son cri, mais plutôt au son produit par son lent et puissant battement d'ailes. Il n'en reste pas moins que son cri doux et mélodieux permet de le distinguer du Cygne trompette au cri beaucoup plus rauque.

Espèce indigène du Canada, le Cygne siffleur niche dans l'Arctique et en Alaska. À l'automne, les individus retournent passer l'hiver vers les États-Unis et se partagent alors en deux populations distinctes; l'une retourne sur la côte du Pacifique, alors que l'autre survol les Grands Lacs avant d'atteindre la côte de l'Atlantique.

Une anecdote persiste autour de cet oiseau. Il serait tombé dans les chutes Niagara lors de la migration. Ce sont les officiers du parc qui en ont fait don au musée.

Ce spécimen naturalisé de Cygne siffleur est entièrement blanc, avec des pieds noirs, un bec noir et un iris brun foncé.

Crédits : Musée de la nature et des sciences, Sherbrooke

Une navigation Flash est présente sur cette page. Si
vous ne la voyez pas, veuillez mettre à jour votre Flash Player
et assurez vous d'activer le Javascript.
Visionner sans Flash